Tout a commencé un soir de février 1958, le vingt-trois pour être exact. Un grand dessinateur de bande dessinée de la fameuse école Belge se démenait comme un beau diable à maîtriser sa traction avant DKW entre les Hêtres de la forêt de Soignes, bordant une route particulièrement enneigée . Il y parvint visiblement, car je ne me fait pas l’effet d’un fantôme à l’heure où je vous écrit ces quelques mots. Par contre il serait malhonnête de ma part de dire que je me souviens de ce premier jour, tout autant que de la fameuse Expo 58. Pourtant j’y ai été et il paraît même que la deuxième fois je l’ai vue de mes yeux vus….

Will (Willy Maltaite)

Généreux, souriant, rigolard, discret, talentueux en diable, cet “hombre” de l’ombre, dessinateur de BD, donna vie, pendant plus de 35 ans, aux célèbres personnages de Tif et Tondu. Sa verve de coloriste et d’aquarelliste l’amena tout naturellement à participer à la création de projets de décors pour des dessins animés, notamment ceux du célèbre Marsupilami sorti de la forêt de Palombie et de l’imagination richissime d’André Franquin. Will est également le créateur de la mignonne Isabelle qui, accompagnée de sa tante Calendula et de l’oncle Hermès, se promène en calèche dans l’univers surréaliste d’une galaxie ambulante.
Mais au-delà des phylactères et des petits “Mickeys”, Will est aussi un peintre à part entière. Fauviste, expressionniste, il joue sensuellement avec les matières et les coloris. La femme, bien entendu, est le centre de toutes ses compositions. C’est une joie de découvrir cette “fesse” cachée de l’artiste. Quelle rondeur, quelle puissance, quelle générosité! 
(texte de Paul Ide)